Quel est l’indice de réfraction d’un verre ?

Publié le : 13 juin 20224 mins de lecture

L’indice de réfraction est une particularité de la lentille et varie en fonction du matériau. Sous-jacente à la conception des lentilles optiques, la réfraction est le fait par lequel la direction des rayons lumineux se déplace d’un milieu matériau à un autre. L’indice de réfraction de référence est de 1,5. Toutefois, ce chiffre est variable selon la longueur d’onde de la lumière 

L’indice de réfraction : c’est quoi exactement ?

L’indice de réfraction d’un verre se définit comme le quotient de la célérité de la lumière quand elle se déplace à travers deux milieux. C’est un nombre sans dimension dépendant de la température et de la longueur d’onde du faisceau. En termes simples, l’indice de réfraction est la description de la vitesse à laquelle un faisceau lumineux se déplace à travers un milieu.

Comment varier l’indice de réfraction ?

La variation de l’indice de réfraction d’un verre dépend du milieu à un autre. Cet indice est caractérisé par quelques paramètres tels que la température, la densité, la pression, etc. Entre autres, dans l’air, cet indice de réfraction est de 1,0, dans les conditions normales, de température et de pression, mais il change suivant la température et la pression. Plus précisément, ce phénomène influence la propagation des ondes et peut provoquer des échos au sol ou des mirages. En ce qui concerne les verres de lunettes, l’indice de réfraction de la lumière dépendra de la correction. Plus cette dernière est importante, plus les rayons lumineux atteignant le verre sont déviés. Convergents pour la correction de l’hypermétropie, et divergents celle de la myopie. C’est en changeant de support, entre l’air et le verre, que la lumière dévie de sa trajectoire originelle. Il s’agit de l’intensité de déviation mesurée par l’indice de réfractaire. Plus l’indice du verre est élevé, plus le verre est délicat pour une correction identique.

Liste d’indices de réfraction

Il existe des indices de réfraction de plusieurs matériaux, qui sont représentatifs selon la classe et qui sont étudiés dans la littérature scientifique. De plus, les matériaux sont également caractérisés par l’indice de réfraction d’un verre. Cependant, cette propriété dépend largement de longueur d’onde de lumière. En fonction du domaine de transparence de matières, leurs indices peuvent être mesurés à différentes longueurs d’onde habituellement normalisées, notamment par des raies de Fraunhofer. Lesdits indices dépendent légèrement de la pression, de la température et de la contrainte, ainsi que de la composition exacte de matériau (présence d’impuretés, de dopants, etc.) ; cependant, pour de nombreux matériaux dans les conditions typiques, ceux-ci ne varient que de 1 % ou moins.

Plan du site