Qu’est-ce que l’indice d’un verre ?

Publié le : 13 juin 20224 mins de lecture

L’indice des verres représente un nombre de l’épaisseur et de la finesse des verres de vos lunettes. Il est fabriqué de manière personnalisée et individuelle pour chaque porteur. Le choix de l’indice de vos verres a une incidence sur la correction de votre vision.

Qu’est-ce qu’un indice des verres ?

L’indice des verres est un nombre qui représente la finesse ou l’épaisseur de vos verres. C’est aussi une dissimilitude entre l’indice optique des matériaux composant un verre et l’indice de l’air, qui provoque la déviation de la lumière à travers le verre. Lorsque l’indice est élevé, la déviation de la lumière est grande.

Par ailleurs, pour les lunettes, il faut savoir que l’indice du verre optique ne sera pas régulièrement le même, les indices les plus courants du verre optique sont : 1,5, 1,6, 1,67 et 1,74. Le verre ophtalmique est souvent fabriqué ou confectionné selon la prescription d’un demandeur, qui est un ophtalmologue. Il s’agit donc d’un produit complexe et 100% personnalisé. Ensuite, pour la fabrication de vos lunettes, il faut prendre en compte les nombreux paramètres tels que la correction ophtalmique, les mesures pour un ajustement parfait de vos lunettes, la forme de votre monture en fonction de votre comportement visuel et de votre morphologie.

Comment choisir l’indice des verres de vos lunettes ?

L’indice des verres a un impact sur la compétence de votre correction visuelle. Pour une meilleure vue, les indices les plus souvent utilisés en matière de correction de la vue sont :

  • 1.50 : il s’agit d’un indice standard.
  • 1.60 : il résiste huit fois plus que l’indice 1.50, puis il possède un filtre UV déjà intégré. C’est aussi le plus fin et recommandé pour les montures percées et nylor.
  • 1.67 : il est 40 % plus fin qu’un indice 1.50, puis il dispose également d’un filtre UV déjà intégré.
  • 1,74 : cet indice a l’amétropie la plus élevée, car il est ultra fin, c’est-à-dire qu’il est 50% plus fin que l’indice 1,50. Il possède un filtre UV déjà intégré bien sûr, c’est pour ces qualités qu’il est le plus cher.

Ainsi, plus l’indice d’un verre est élevé, plus le verre doit être léger et fin pour offrir une puissance égale.

De quoi est composé un verre de lunettes ?

Un verre correcteur est la combinaison d’un triptyque technologique :

  1. Un matériau
  2. Un design
  3. Des traitements déposés en surface

Les verres organiques sont les plus utilisés que les verres minéraux car ils sont les plus légers avec leur qualité d’amincissement renforcé. Les verres organiques sont également résistants aux chocs.

Après que le design corrige votre vision, l’étendue de votre verre correcteur est marquée différemment selon l’utilité du défaut sur la vision comme la myopie, l’hypermétropie, la presbytie, l’astigmatisme. En particulier, le verre unifocal corrige la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme. En revanche, le verre progressif est idéal pour la presbytie.

Ensuite, les traitements protègent vos yeux et optimisent vos verres. Ils peuvent vous apporter de multiples propriétés comme le traitement antireflet, l’amélioration de la résistance des verres, la protection contre la lumière bleue et la limitation de la buée sur vos verres.

Plan du site